Utilisateur
Offre Entreprise Vous êtes praticien ?
CRÉER SON COMPTE
  1. Accueil
  2. Le couple d’aujourd’hui
Le couple d’aujourd’hui

Le couple d’aujourd’hui

  • 31 May 2020
  • 0 J'aime
  • 150 Vue
  • 0 Comments

Chez l’homme, les formes les plus variées et les plus complexes d’union existent depuis des siècles et des siècles et la monogamie n’est apparue que plus tard avec l’avènement du christianisme ordonnant une monogamie absolue avec comme devise une seule femme, un seul homme, pour toute une vie.

Plus tard, dans le même sens, l’Islam va venir appuyer la notion de « Zawj » qui renvoie en arabe au chiffre deux c’est-à-dire au couple, à la femme et à l’homme réuni. En effet, le coran privilégie clairement le couple à la polygamie. La notion du couple s’inscrit dans une rencontre entre deux âmes et deux corps assumant ainsi la fonction sociale de la pérennité humaine et à travers elle sa croissance. Au fil du temps, du model parental, la famille élargie est passé au model conjugal. Désormais, ce sont les conjoints qui se choisissent sur la base de sentiments ou d’intérêts réciproques pour former une unité indépendante qui est le couple qui va revendiquer une certaine liberté et s’autonomise par rapport aux parents.

Le couple d’aujourd’hui tend à constituer un modèle stable, équilibré tant que possible et se voit tirailler entre plusieurs aspirations.

En effet il est soumis à des pressions sociales, culturelles et économiques inexistantes par le passé et devra assumer simultanément différents rôles : Parent, ami, amant, éducateur,…tout en évitant au possible tout heurt ou tiraillement en vue d’une entente durable.

La problématique du couple contemporain est comment devrait-il manœuvrer pour tendre à réaliser un tel objectif aussi délicat ?

De ce fait, dans le couple, chacun doit être conscient de ce qu’il est et de s’assumer en temps que tel. Bien connaitre les multiples facettes de l’autre, l’accepter dans sa globalité, puiser dans les qualités de l’autre et essayer de s’améliorer grâce à la différence à l’autre. Il faut supporter la mauvaise humeur de l’autre et sa colère du moment. Croire en soi, croire en lui, croire en son couple. Avoir l’estime de soi, estimer l’autre, aimer soi même, aimer l’autre et aimer son couple. Il faut être attentif à l’autre, être à l’écoute de l’autre l’apprécier et l’admirer.

En sorte, l’un et l’autre doivent positiver, toujours positiver, minimiser les erreurs de l’autre dans la bonne humeur car rien n’est plus désagréable que de partager son quotidien avec une personne négative, taciturne et pessimiste. Donc l’habitude de se lever le matin du bon pied, entamer sa journée dans la joie et dans la bonne humeur devrait être la devise.

A coté du respect et de la bienveillance à l’égard de l’autre qui doivent être de mise, il est recommandé d’être généreux envers l’autre. Générosité dans les faits et gestes. Il faut savoir créer la surprise qui vient rompre la routine de tous les jours. Comme exemple :

  • L’annonce à l’autre, d’un beau programme de voyage pour les prochaines vacances.
  • Offrir un objet longtemps désiré

Tout ceci va donner du piment à la vie au quotidien et l’agrémenter. C’est ainsi que le couple d’aujourd’hui devra vivre en complicité, en intelligence, pour s’adapter à ce monde si fébrile et en perpétuel changement.

Le couple a l’obligation de s’inventer, de se réinventer pour vivre en adéquation avec son temps, d’être un couple efficient à toutes épreuves tout en étant un couple total, uni, associé pour le meilleur et pour le pire. Un tel projet de vie commune aussi responsable et aussi dense exige créativité, patience et sacrifices.

Cela nous amène à expliquer pourquoi le nombre de motifs de rupture est si important ce qui est justifié par les recensements du nombre de divorces qui sont d’années en années croissant. Au Maroc, il y’a une hausse inquiétante du nombre de divorces et à titre d’exemple en 2017, il y’a eu 100 000 divorces prononcées sur 300 000 mariages contractées.

Au Maroc, les plus importantes causes de divorces sont :

  • La précarité
  • La mauvaise préparation au mariage
  • La violence physique et ou morale  à l’égard de la femme
  •  Le manque de communication
  • L’immaturité certaine de quelques jeunes couples

Si à travers les âges, le couple d’aujourd’hui a gagné en liberté grâce à son engagement mutuel pour constituer une unité conjugale autonome, il est cependant plus que jamais mis à l’épreuve devant les multiples fonctions à assumer, dans un monde en ébullition et ou la nouvelle technologie est en plein essor.

Ainsi, pour une vie stable et pérenne, le couple doit être à la hauteur de ses besoins, de ses envies et de ses ambitions dans une complicité extrême et durable pour ainsi être à la hauteur de son couple et pour éviter à cette institution-couple à cause de l’usure et des aléas d’être menacée à jamais de rupture.

  • Partager:

Laissez votre commentaire